Si c'était à refaire...(Août 2017)

 

Bonjour à tous,

Je contemple ces 13 années passées "entre autres" à vous plaire et vous divertir, et je dois dire que si durant tout ce temps j'ai beaucoup appris sur l'humain en général, j'ai encore bien plus appris sur moi-même. Et franchement je m'épate (dit-elle en toute modestie).

Au début de l'aventure il y a une jeune femme de 42 ans, au caractère bien trempé, qui vient de fermer son entreprise, et qui ne sait pas du tout si elle se plaira dans ce milieu à peu près aussi "hospitalier" que la forêt amazonienne.

Pour tout vous dire, lorsque j'ai démarré cette activité, je pensais exercer quelques mois... une année peut-être, régler les quelques dettes héritées de ma précédente affaire, puis passer à autre chose.

C'est sans doute ce que j'aurais fait si on n'avait pas cherché à me mettre des bâtons dans les roues dès le début.

Malheureusement pour mes détracteurs, depuis ma plus tendre enfance j'ai l'esprit de compétition très marqué, (oh je n'en tire aucune gloire croyez-moi, car il m'a bien souvent fait commettre des bêtises).

Alors j'ai résisté.

Puis petit à petit je me suis prise au jeu. Quelque part j'aimais cette concurrence qui ne m'aimait pas, parce que grâce à elle je me surpassais, et j'y prenais beaucoup de plaisir.

J'ai sans cesse travaillé sur mon site, je voulais qu'il soit le plus beau, et d'après ce que vous me dites il l'est. Tant mieux...

Pour contrer les mauvaises langues qui remettaient en permanence ma maturité sur le tapis en me traitant de vieille peau, j'ai pris soin de renouveler sans cesse mes photos et mes vidéos et j'adorais cela.

Et puis vieillir c'est plutôt bon signe non ? Ca prouve au moins que l'on est en vie ;-)

Bref... Faire tourner tout ce petit monde en bourrique m'a beaucoup amusée.

Bien sûr, je mentirais si je disais que tout a toujours été rose... Loin de là... Hélas...

Dans cette activité on côtoie le meilleur comme le pire, et les coups les plus tordus ne proviennent pas nécessairement des escorts comme certains pourraient le croire, mais des clients, rencontrés ou non. Certains m'ont fait payer très cher le fait de les avoir éconduits, et pourtant je suis toujours là, fidèle au poste comme un brave petit soldat.

Pourquoi en serait-il autrement ?

Lorsqu'on a ses deux jambes et une colonne vertébrale on trouve chaque jour une raison de se lever et d'aller travailler.

Des expériences douloureuses et des périodes d'émotions intenses nous en avons toutes vécues, mais comme l'a écrit Nietzche "Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort", et nos vies n'en sont sorties que plus riches.

Alors au lieu de baisser les bras, j'ai changé totalement ma façon d'exercer. J'ai refusé de me déplacer dans certains hôtels ou à domicile et j'exige des acomptes lorsque je reçois dans un hôtel, car j'ai encore en mémoire mon expulsion d'un hôtel parisien en 2007 suite à une dénonciation, anonyme bien sûr...

Grâce à ces exigences et à ma persévérance j'ai rencontré des personnes intéressantes que je suis heureuse de connaitre.

Jamais blasée ?

On me demande souvent comment je fais pour ne pas être blasée ou dégoûtée après 13 années d'activité.

Je réponds qu'il suffit simplement de ne pas faire ce que l'on n'a pas envie de faire.

En effet je crois pouvoir affirmer que pendant ces 13 années je suis toujours restée fidèle à moi-même, d'abord pour préserver mon équilibre, mais surtout pour me protéger psychologiquement.

Dans cette activité il est primordial de pouvoir se regarder dans la glace sans se sentir "salie" comme j'ai pu le lire ou l'entendre dans certains reportages.

Sélectionner encore et toujours, pour donner un sens à cette expérience... L'aimer... Et pour finir s'aimer...

Des petites listes pour guider mes choix...

Une méthode qui si vous l'utilisez en toute objectivité, fonctionne plutôt bien.

On prend une feuille blanche, on la divise en deux colonnes, dans l'une on note tous les points positifs, et dans l'autre les points négatifs.
Tant que le nombre de points positifs est supérieur au nombre de points négatifs, pas de problème. L'inverse en revanche doit faire sérieusement réflechir...

Je n'ai rien inventé, cette méthode existe depuis des lustres, certains s'y réfèrent quand ils ont du mal à prendre une décision qu'elle soit professionnelle, ou privée.

Personnellement et depuis que je fais cette activité, je m'y suis référée à quatre reprises : en 2006, 2009 et 2012 et plus récemment en février 2017.

Ai-je des regrets ?

Je ne peux pas affirmer que je n'ai pas de regrets (qui n'en a pas...), même si au fond j'ai plutôt bien mené ma barque. Alors j'accepte mon parcours, regrets y compris, un parcours atypique lié à ma personnalité atypique il est vrai...

En revanche je n'ai aucun remords, j'ai donné des coups, beaucoup de coups, mais ils étaient tous mérités.

 

Alors... Si c'était à refaire ?

Ce n'est pas rien d'avoir vécu dans cette jungle pendant 13 ans et d'être toujours là, avec la même passion, et les mêmes envies...

Certes, je retrouve parfois cette douce amertume qui m'animait dans les périodes plus difficiles à supporter, mais aujourd'hui, grâce à certains d'entre-vous, je peux enfin savourer le privilège d'être restée moi-même pendant toutes ces années, de n'avoir rien perdu de ma passion et d'avoir ainsi pu profiter des moments d'exception qui m'ont été offerts, et c'est avec émerveillement et gratitude que je peux dire que OUI si c'était à refaire, et bien je recommencerais.

La vie est une fête, vivons la ensemble !

Merci de m'avoir lue
NINON

CONTACT


Site web : http://www.ninon-escort-toulouse.com
Courriel : ninonescort@gmail.com
Téléphone : 06 79 47 17 29
Plan du site

Copyright 2016 © Ninon Escort Toulouse.com. Tous droits réservés.

Création du site & Référencement Ninon Escort

 

 

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics